Le smartphone est-il dangereux pour les jeunes ?

Selon certaines études menées, les jeunes passeraient tout de même plus de 35 heures par semaine devant les écrans y compris devant leur smartphone. Face à cette étude, deux actionnaires de chez Apple ont sonné l’alarme. En effet, ces derniers souhaitent notamment que des mesures soient mises en place pour lutter contre la dépendance des jeunes face aux smartphones. Dans cet article, nous vous proposons notamment de découvrir si le smartphone peut ou non être dangereux pour nos jeunes.




Une éventuelle solution









Il serait notamment judicieux de pouvoir mettre en place un logiciel qui permettrait aux parents de limiter l’utilisation du téléphone à leurs enfants. En effet, il faut tout de même prendre en compte que 78 % des jeunes de moins de 25 ans en France affirment clairement être dépendants à leur smartphone. Un sentiment de dépendance qu’ils ressentent déjà à cet âge-là et qui peut faire peur aux parents. Usage excessif ou addiction ? C’est encore difficile à dire. Il ne faut tout de même pas oublier que le smartphone reste tout de même utile pour que les jeunes puissent échanger entre eux.




Un enjeu pour la santé









Les experts en santé affirment tout de même que les parents doivent se préoccuper lorsque l’enfant devient agressif, que son sommeil est perturbé ou qu’il est victime de problèmes de vue. La dépendance des jeunes vis-à-vis du smartphone est un enjeu de santé publique. 5 heures de smartphone par jour réduit notamment de 50 % les chances de s’endormir rapidement. Ainsi, si vos enfants ont du mal à s’endormir, ne cherchez pas plus loin. Ce qui rend réellement accro nos jeunes en réalité, ce sont les notifications sur les smartphones. Cela peut sembler étonnant, mais sachez que les notifications sont constantes et que votre téléphone peut donc sonner toutes les dix minutes pour telle ou telle application. Les jeunes ne veulent rien manquer et au moindre bip, ils se ruent alors sur leur smartphone.

La peur de vivre sans son smartphone

Il faut savoir que pour certains jeunes, l’addiction va très loin et une nouvelle phobie a fait son apparition : la nomophobie. Cette dernière est tout simplement la peur de vivre sans son smartphone. Il faut savoir que la majorité des jeunes vous affirmeront clairement qu’il est impossible pour eux de vivre sans leur téléphone portable. Bien évidemment, cette phobie ne concerne qu’une minorité des jeunes et heureusement. Cependant, 66 % des personnes se sentent concernées par cette peur. Cette maladie entraîne alors des troubles psychologiques qui vont amener l’utilisateur à avoir constamment besoin de consulter son mobile et cela de manière excessive. Ainsi, la personne est capable de consacrer un temps inimaginable à son smartphone et une énergie folle. Cela va alors interférer de manière négative dans sa vie et créer parfois même de l’anxiété. Finalement, on peut clairement dire que le smartphone n’est pas dangereux pour nos jeunes s’il est utilisé de manière « normale ». Cependant, une utilisation excessive peut rendre nos jeunes esclaves de leur smartphone et c’est là que réside le danger des écrans.

Vous devriez être intéressé par